The Fort Worth Press - Euro d'athlétisme: Jacobs, Asher-Smith, Duplantis, les stars à suivre à Munich

USD -
AED 3.673021
AFN 70.642244
ALL 92.090162
AMD 387.733554
ANG 1.801038
AOA 872.635017
ARS 924.686266
AUD 1.49545
AWG 1.8
AZN 1.707781
BAM 1.795712
BBD 2.01772
BDT 117.421843
BGN 1.79863
BHD 0.376624
BIF 2878.299591
BMD 1
BND 1.344259
BOB 6.905385
BRL 5.600497
BSD 0.999311
BTN 83.605013
BWP 13.532571
BYN 3.27044
BYR 19600
BZD 2.014323
CAD 1.37218
CDF 2830.000105
CHF 0.88889
CLF 0.03413
CLP 941.752743
CNY 7.270387
CNH 7.28535
COP 4046.274618
CRC 524.353854
CUC 1
CUP 26.5
CVE 101.239499
CZK 23.189039
DJF 177.927742
DKK 6.85428
DOP 59.165404
DZD 134.516825
EGP 48.245292
ERN 15
ETB 57.287059
EUR 0.918715
FJD 2.235699
FKP 0.77056
GBP 0.77431
GEL 2.714983
GGP 0.77056
GHS 15.419364
GIP 0.77056
GMD 67.805413
GNF 8602.12092
GTQ 7.764771
GYD 209.071294
HKD 7.81016
HNL 24.750494
HRK 6.90795
HTG 131.910205
HUF 358.856
IDR 16213.05
ILS 3.645115
IMP 0.77056
INR 83.72985
IQD 1309.094248
IRR 42092.498585
ISK 137.570208
JEP 0.77056
JMD 156.167654
JOD 0.708697
JPY 157.383998
KES 128.412064
KGS 84.642699
KHR 4105.954184
KMF 452.750008
KPW 900.00035
KRW 1389.751962
KWD 0.30582
KYD 0.832759
KZT 476.114401
LAK 22160.400312
LBP 89490.428316
LKR 303.401735
LRD 195.023642
LSL 18.32989
LTL 2.95274
LVL 0.60489
LYD 4.819355
MAD 9.846853
MDL 17.688105
MGA 4501.675619
MKD 56.567048
MMK 3247.960992
MNT 3450.000346
MOP 8.038011
MRU 39.433503
MUR 46.669969
MVR 15.350198
MWK 1732.819171
MXN 18.074199
MYR 4.6875
MZN 63.899991
NAD 18.32989
NGN 1605.499584
NIO 36.780976
NOK 10.895298
NPR 133.767617
NZD 1.663176
OMR 0.384639
PAB 0.999311
PEN 3.742001
PGK 3.914061
PHP 58.398
PKR 277.914888
PLN 3.937285
PYG 7556.351283
QAR 3.647248
RON 4.564639
RSD 107.469678
RUB 87.919155
RWF 1309.369692
SAR 3.750859
SBD 8.457605
SCR 14.112001
SDG 585.999802
SEK 10.657855
SGD 1.34523
SHP 0.77056
SLE 22.847303
SLL 20969.503664
SOS 571.087545
SRD 29.708044
STD 20697.981008
SVC 8.744434
SYP 2512.53037
SZL 18.333563
THB 36.337982
TJS 10.627921
TMT 3.51
TND 3.098104
TOP 2.363099
TRY 33.053501
TTD 6.786944
TWD 32.795801
TZS 2683.193316
UAH 41.463618
UGX 3692.787954
UYU 40.269935
UZS 12592.38856
VEF 3622552.534434
VES 36.560996
VND 25327.5
VUV 118.722038
WST 2.803608
XAF 602.265069
XAG 0.034225
XAU 0.000417
XCD 2.70255
XDR 0.753799
XOF 602.265069
XPF 109.498233
YER 250.350074
ZAR 18.295026
ZMK 9001.194136
ZMW 25.507965
ZWL 321.999592
  • AEX

    -8.7000

    907.31

    -0.95%

  • BEL20

    -19.6200

    3983.85

    -0.49%

  • PX1

    -52.3500

    7534.52

    -0.69%

  • ISEQ

    -67.4200

    9703.52

    -0.69%

  • OSEBX

    -0.7200

    1443.02

    -0.05%

  • PSI20

    13.5800

    6802.6

    +0.2%

  • ENTEC

    -5.8300

    1416.23

    -0.41%

  • BIOTK

    2.6200

    2385.37

    +0.11%

  • N150

    -39.7700

    3359.43

    -1.17%

Euro d'athlétisme: Jacobs, Asher-Smith, Duplantis, les stars à suivre à Munich
Euro d'athlétisme: Jacobs, Asher-Smith, Duplantis, les stars à suivre à Munich / Photo: © Getty/AFP/Archives

Euro d'athlétisme: Jacobs, Asher-Smith, Duplantis, les stars à suivre à Munich

Le retour du sprinteur Marcell Jacobs, la Britannique Dina Asher-Smith quatre ans après son triplé, le perchiste Armand Duplantis une nouvelle fois face au record du monde... Passage en revue des stars attendues aux Championnats d'Europe d'athlétisme de lundi à dimanche à Munich.

Taille du texte:

- Marcell Jacobs, l'énigme -

La forme du champion olympique italien du 100 m reste un mystère près d'un mois après son forfait avant les demi-finales aux Championnats du monde à Eugene (États-Unis).

La saison estivale du champion du monde en salle du 60 m a été polluée par les blessures, dont la dernière dans l'Oregon, une contracture du grand adducteur de la cuisse droite.

"Il court sans se retenir, il se fait plaisir, les entraînements sont prometteurs, a dit son entraîneur Paolo Camossi, se voulant rassurant avant la compétition européenne. Si nous sommes ici à Munich c'est parce qu'il va bien et qu'il peut concourir. Marcell est là pour gagner et il ne prend pas cette course à la légère."

- Dina Asher-Smith, après le triplé -

La Britannique avait été la star des précédents Championnats d'Europe à Berlin en 2018 en réussissant le triplé 100 m/200 m/relais 4x100 m.

Revenue au top en 2022 après des Jeux olympiques décevants, la sprinteuse de 26 ans a décroché le bronze mondial du 200 m à Eugene, mais s'est blessée pendant la finale du 4x100 m (ischio-jambiers) et a dû déclarer ensuite forfait pour les Jeux du Commonwealth disputés à domicile à Birmingham début août.

Elle doit en plus faire face à la concurrence de sa compatriote Daryll Neita et de la Suissesse Mujinga Kambundji.

- Armand Duplantis, nouveau record? -

Le génie suédois du saut à la perche s'était révélé aux yeux du grand public à Berlin en 2018 en remportant un concours de légende avec un saut à 6,05 m à 18 ans.

A priori imbattable, il se présente à Munich dans la forme de sa vie, après avoir décroché les titres mondiaux en salle (Belgrade en mars) et en plein air (Eugene en juillet) et après avoir battu trois fois son propre record du monde en 2022, porté à 6,21 m aux Etats-Unis le mois dernier.

- Malaika Mihambo, esseulée -

Championne d'Europe, double championne du monde et championne olympique en titre, la sauteuse en longueur de 28 ans est la star d'une équipe d'Allemagne en plein doute avant sa compétition à domicile.

Mais la forme de Mihambo est un point d'interrogation après qu'elle a contracté le Covid-19 à son retour victorieux des Mondiaux de Eugene.

"J'ai été fatiguée, je me suis sentie sans forces, je ne me suis pas entraînée pendant dix jours, a-t-elle expliqué sur le site de sa fédération. Malheureusement les symptômes et l'isolement m'ont empêchée d'avoir une préparation optimale. Ma dernière véritable séance a eu lieu avant les Mondiaux. J'étais dans une super forme, je voulais montrer à Munich que j'étais capable de sauter encore plus loin qu'à Eugene (7,12 m). Je vais essayer de faire de mon mieux, tout en sachant que je ne serai sûrement pas à mon niveau de performance de Eugene."

- Jakob Ingebrigtsen en veut encore -

Titré sur 5.000 m mais frustré par sa deuxième place sur 1.500 m aux Mondiaux, le Norvégien, inscrit dans les deux disciplines à Munich, ne retrouvera malheureusement pas son bourreau britannique Jake Wightman, aligné uniquement sur 800 m.

Quatre ans après son doublé berlinois (à 17 ans), Ingebrigtsen fait figure d'immense favori pour les deux courses, alors que plusieurs de ses concurrents majeurs manquent sur 1.500 m (l'Espagnol Mohamed Katir, le Britannique Josh Kerr).

"Ils sentent peut-être qu'ils n'ont pas la possibilité de gagner l'or, donc ils ne veulent peut-être pas se battre pour l'argent ou le bronze (...). Je me dis qu'ils ne sont pas là parce qu'ils ne sont pas assez prêts", a taclé le Norvégien devant la presse de son pays, épargnant Wightman dont le programme avait été établi avant la saison.

- Karsten Warholm revanchard -

Trop juste physiquement après une blessure musculaire début juin, le détenteur du record du monde et champion olympique norvégien du 400 m haies n'a terminé que septième aux Mondiaux et espère une revanche en Bavière.

"Je n'aime pas perdre, ça m'énerve, je dois l'admettre. Mais en même temps ça me va puisque ça veut dire que je mets du coeur à ce que je fais. Les émotions sont très fortes, quand je gagne ou quand je perds", a-t-il expliqué au journal norvégien Dagbladet.

J.P.Cortez--TFWP