The Fort Worth Press - Boxe: Tony Yoka battu, coup d'arrêt dans la "conquête"

USD -
AED 3.672981
AFN 71.621696
ALL 92.327782
AMD 386.758621
ANG 1.796287
AOA 848.999919
ARS 886.754118
AUD 1.49475
AWG 1.8025
AZN 1.703345
BAM 1.798503
BBD 2.012451
BDT 116.712339
BGN 1.796067
BHD 0.376959
BIF 2859.533926
BMD 1
BND 1.343333
BOB 6.886627
BRL 5.103297
BSD 0.996754
BTN 83.044414
BWP 13.505486
BYN 3.261297
BYR 19600
BZD 2.009049
CAD 1.361325
CDF 2805.000065
CHF 0.909096
CLF 0.032418
CLP 894.4992
CNY 7.232302
CNH 7.24005
COP 3807.17
CRC 510.120471
CUC 1
CUP 26.5
CVE 101.394968
CZK 22.725497
DJF 177.482689
DKK 6.86341
DOP 58.386441
DZD 134.378995
EGP 46.829902
ERN 15
ETB 57.250899
EUR 0.919905
FJD 2.254904
FKP 0.796099
GBP 0.787364
GEL 2.749829
GGP 0.796099
GHS 14.252216
GIP 0.796099
GMD 67.902706
GNF 8567.460938
GTQ 7.743448
GYD 208.518777
HKD 7.79806
HNL 24.678824
HRK 6.979956
HTG 132.567571
HUF 355.457988
IDR 15984.3
ILS 3.706605
IMP 0.796099
INR 83.304351
IQD 1305.659267
IRR 42062.498196
ISK 138.260278
JEP 0.796099
JMD 155.543907
JOD 0.708902
JPY 155.676498
KES 131.000239
KGS 88.209301
KHR 4064.85373
KMF 452.725027
KPW 899.999697
KRW 1358.598917
KWD 0.30691
KYD 0.830682
KZT 443.177429
LAK 21274.208677
LBP 89254.933696
LKR 298.725332
LRD 193.496467
LSL 18.209944
LTL 2.95274
LVL 0.60489
LYD 4.817689
MAD 9.923308
MDL 17.636286
MGA 4416.917262
MKD 56.663463
MMK 2093.100246
MNT 3449.999773
MOP 8.010097
MRU 39.727064
MUR 45.940259
MVR 15.460115
MWK 1728.143019
MXN 16.59105
MYR 4.685016
MZN 63.502867
NAD 18.209942
NGN 1495.009954
NIO 36.693704
NOK 10.67526
NPR 132.881802
NZD 1.634775
OMR 0.384887
PAB 0.996625
PEN 3.722102
PGK 3.870772
PHP 57.875045
PKR 277.632194
PLN 3.918728
PYG 7468.06691
QAR 3.6415
RON 4.575696
RSD 107.753997
RUB 90.890023
RWF 1290.405643
SAR 3.750477
SBD 8.475946
SCR 13.637014
SDG 601.00016
SEK 10.691905
SGD 1.345845
SHP 1.26345
SLE 22.847303
SLL 20969.50094
SOS 570.999961
SRD 32.182973
STD 20697.981008
SVC 8.721561
SYP 2512.529855
SZL 18.230307
THB 35.9695
TJS 10.794159
TMT 3.5
TND 3.115018
TOP 2.357024
TRY 32.20596
TTD 6.768314
TWD 32.250498
TZS 2595.000107
UAH 39.32868
UGX 3757.310479
UYU 38.610784
UZS 12677.364477
VEF 3622552.534434
VES 36.580745
VND 25455.5
VUV 118.72199
WST 2.803093
XAF 603.228773
XAG 0.031266
XAU 0.000409
XCD 2.70255
XDR 0.754637
XOF 603.217678
XPF 110.349617
YER 249.899706
ZAR 18.16636
ZMK 9001.202678
ZMW 25.440718
ZWL 321.999592
  • AEX

    0.2700

    913.48

    +0.03%

  • BEL20

    -0.4000

    4004.53

    -0.01%

  • PX1

    37.5700

    8205.06

    +0.46%

  • ISEQ

    4.0000

    10013.13

    +0.04%

  • OSEBX

    7.3300

    1416.42

    +0.52%

  • PSI20

    52.3500

    6939.98

    +0.76%

  • ENTEC

    -5.8300

    1416.23

    -0.41%

  • BIOTK

    -20.7700

    2056

    -1%

  • N150

    -7.8200

    3545.35

    -0.22%

Boxe: Tony Yoka battu, coup d'arrêt dans la "conquête"
Boxe: Tony Yoka battu, coup d'arrêt dans la "conquête" / Photo: © AFP

Boxe: Tony Yoka battu, coup d'arrêt dans la "conquête"

Il s'attendait au combat le plus dur de sa carrière, il a été servi. Tony Yoka a posé le genou à terre et a subi sa première défaite chez les professionnels face au Congolais Martin Bakole, samedi soir à Paris-Bercy.

Taille du texte:

Face à un adversaire mieux classé que lui dans la hiérarchie mondiale, le poids lourd français avait l'occasion de franchir une étape majeure dans sa carrière mais il a été étouffé par la puissance du Congolais. "Aujourd'hui, Martin a été plus fort, je pense que tout le monde a pu le voir", a reconnu le Français sur le ring, sous quelques sifflets des spectateurs de Bercy.

Le champion olympique 2016 compte désormais onze victoires pour une défaite depuis son passage chez les pros en 2017.

Comme attendu, Bakole, qui en est lui à 18 victoires en 19 combats, s'est jeté avec rage dans la bagarre et Yoka a subi on incroyable puissance dans les premiers échanges. Ce qui n'était pas prévu en revanche, c'est que Yoka mette genou à terre dès la fin du premier round.

Le Français a été compté, a secoué la tête puis s'est relevé pour repartir au combat. Les débats se sont quelque peu équilibrés dans les rounds suivants mais Yoka a toujours semblé en difficulté par la suite. Le Parisien de 30 ans était largement mené au point à mi-combat.

L'enjeu était de savoir si le Congolais, plus massif mais moins mobile que le Français, allait tenir la distance.

Il a semblé montrer des marques de fatigue, notamment dans la huitième reprise, mais a réussi à résister grâce à ses 125,6 kg et son mètre 98. Au contraire, c'est le Français qui a semblé complètement épuisé dans le dernier round.

- "Retourner travailler" -

Contrairement à ses précédentes apparitions sur le ring, Yoka, 15e mondial, n'était pas le grandissime favori de la soirée puisqu'il était opposé pour la première fois à un adversaire mieux classé que lui (13e). Le Français de 30 ans avait d'ailleurs prévenu qu'il s'attaquait au défi le plus relevé de sa carrière.

Avec cette première défaite, il subit un sérieux coup d'arrêt dans sa "Conquête" vers les sommets de la boxe mondiale. Il devra maintenant batailler pour trouver des adversaires lui permettant de s'approcher d'une ceinture mondiale, son obsession depuis le début de sa carrière.

Venu au bord du ring en début de soirée pour constater le succès expéditif de son petit frère Victor, qui faisait ses grands débuts chez les professionnels, Yoka s'est incliné aux points, sur décision partagée des juges (96-92, 95-93, 94-94).

Sous les yeux des 9.000 spectateurs réunis à l'Accor Arena, il n'a pas su se reposer sur sa palette technique face au Congolais, plus agressif.

"Il est temps de retourner travailler, peut-être de changer certaines choses", a analysé Yoka, champion du monde amateur en 2015.

A 28 ans, Martin Bakole, le sparring partner privilégié des stars de la catégorie reine, d'Anthony Joshua à Tyson Fury ou Oleksandr Usyk, peut frapper à la porte du gratin mondial grâce à sa boxe agressive et puissante et peut viser rapidement le top 10 des classements mondiaux.

Grâce à cette victoire solide et malgré un nom peu clinquant, il s'impose encore un peu plus comme un candidat sérieux pour une finale mondiale.

J.Barnes--TFWP