The Fort Worth Press - Natation: les Bleus réunis à Limoges avec l'Euro et les Mondiaux dans le viseur

USD -
AED 3.672996
AFN 73.220452
ALL 95.962281
AMD 405.948237
ANG 1.80202
AOA 828.514014
ARS 841.753897
AUD 1.539565
AWG 1.8
AZN 1.702706
BAM 1.808138
BBD 2.018925
BDT 109.738228
BGN 1.804644
BHD 0.376944
BIF 2856.984371
BMD 1
BND 1.346258
BOB 6.909654
BRL 4.962403
BSD 0.99994
BTN 82.904596
BWP 13.800946
BYN 3.27227
BYR 19600
BZD 2.015504
CAD 1.357335
CDF 2770.000357
CHF 0.879105
CLF 0.035499
CLP 979.540059
CNY 7.1983
COP 3923.13
CRC 514.20251
CUC 1
CUP 26.5
CVE 101.940065
CZK 23.382302
DJF 177.720328
DKK 6.877475
DOP 58.678057
DZD 134.80405
EGP 30.939799
ERN 15
ETB 56.731736
EUR 0.922651
FJD 2.263504
FKP 0.787953
GBP 0.789951
GEL 2.659689
GGP 0.787953
GHS 12.598978
GIP 0.787953
GMD 67.896778
GNF 8593.23358
GTQ 7.803566
GYD 209.196008
HKD 7.827705
HNL 24.691563
HRK 7.030095
HTG 132.887724
HUF 363.50031
IDR 15722.9
ILS 3.59418
IMP 0.787953
INR 82.899706
IQD 1309.832527
IRR 42042.501428
ISK 137.760066
JEP 0.787953
JMD 156.175895
JOD 0.709001
JPY 150.647499
KES 146.4992
KGS 89.43011
KHR 4070.57638
KMF 453.94994
KPW 900.01383
KRW 1336.609891
KWD 0.30768
KYD 0.833252
KZT 450.388984
LAK 20867.635843
LBP 89539.649155
LKR 310.179214
LRD 190.800263
LSL 19.079701
LTL 2.95274
LVL 0.60489
LYD 4.833289
MAD 10.137797
MDL 17.813114
MGA 4527.237849
MKD 56.901034
MMK 2099.818336
MNT 3396.082004
MOP 8.060165
MRU 39.929809
MUR 44.750089
MVR 15.426387
MWK 1683.145891
MXN 17.096198
MYR 4.769022
MZN 63.500496
NAD 19.079749
NGN 1630.659898
NIO 36.804371
NOK 10.584381
NPR 132.644901
NZD 1.64186
OMR 0.384951
PAB 0.99994
PEN 3.788569
PGK 3.811716
PHP 56.257996
PKR 279.090123
PLN 3.986141
PYG 7296.159162
QAR 3.640502
RON 4.583701
RSD 108.128034
RUB 92.050321
RWF 1276.088253
SAR 3.750479
SBD 8.475185
SCR 13.406471
SDG 601.000292
SEK 10.33314
SGD 1.346075
SHP 1.26825
SLE 22.725545
SLL 19750.000125
SOS 571.497745
SRD 35.329523
STD 20697.981008
SVC 8.749474
SYP 13001.870728
SZL 19.2555
THB 36.018002
TJS 10.97362
TMT 3.51
TND 3.11975
TOP 2.36255
TRY 31.19988
TTD 6.788546
TWD 31.652796
TZS 2549.999812
UAH 38.150536
UGX 3939.297287
UYU 39.069398
UZS 12483.532332
VEF 3601201.313605
VES 36.02554
VND 24630
VUV 119.845532
WST 2.740874
XAF 606.432676
XAG 0.044563
XAU 0.000492
XCD 2.70255
XDR 0.753376
XOF 606.438282
XPF 115.480604
YER 250.35026
ZAR 19.29805
ZMK 9001.195506
ZMW 23.222317
ZWL 321.999592
  • AEX

    -5.5400

    847.46

    -0.65%

  • BEL20

    3.3300

    3700.02

    +0.09%

  • PX1

    6.3600

    7954.39

    +0.08%

  • ISEQ

    35.1300

    9530.01

    +0.37%

  • OSEBX

    3.7800

    1263.82

    +0.3%

  • PSI20

    -27.3700

    6192.9

    -0.44%

  • ENTEC

    -5.8300

    1416.23

    -0.41%

  • BIOTK

    -45.2000

    2249.36

    -1.97%

  • N150

    -10.8000

    3262.45

    -0.33%

Natation: les Bleus réunis à Limoges avec l'Euro et les Mondiaux dans le viseur
Natation: les Bleus réunis à Limoges avec l'Euro et les Mondiaux dans le viseur

Natation: les Bleus réunis à Limoges avec l'Euro et les Mondiaux dans le viseur

Florent Manaudou, Maxime Grousset, Charlotte Bonnet, Marie Wattel... Les cadres de la natation tricolore se retrouvent à Limoges de mardi à dimanche lors des Championnats de France qui attribueront les billets pour les grandes compétitions de l'été: les Mondiaux fin juin et l'Euro en août.

Taille du texte:

Huit mois après des Jeux olympiques de Tokyo achevés avec une seule médaille, un été plus chargé que prévu attend les nageurs français.

Après avoir décalé à 2023 les Championnats du monde prévus en mai au Japon en raison de la pandémie, la Fédération internationale a finalement ajouté au calendrier 2022 une édition exceptionnelle des Mondiaux, du 18 juin au 3 juillet à Budapest, en plus des Championnats d'Europe prévus du 11 au 21 août à Rome.

La qualification pour ces deux rendez-vous passe donc par la piscine de Limoges où la Fédération française a fixé des critères de sélection "exigeants", a prévenu le directeur technique national Julien Issoulié.

- "Adversité" -

Pour composter son billet, il faudra ainsi réaliser les minima en finale, dans la limite de deux nageurs qualifiés par course pour les Mondiaux et quatre pour les Championnats d'Europe.

A titre d'exemple, Florent Manaudou, seul nageur français revenu de Tokyo avec une médaille (argent sur 50 m nage libre), devra nager en 22 sec 18/100 ou moins samedi pour valider sa qualification.

Ce sera l'occasion pour le colosse de 31 ans de se mesurer une nouvelle fois à Maxime Grousset, qui l'avait dominé sur l'aller simple en décembre dernier à Montpellier.

"On fait du sport pour avoir ces belles rivalités. Il faut de l'adversité pour qu'on se tire vers le haut (...) Je sais que jusqu'à la fin de ma carrière, je serai en confrontation avec lui", a déclaré Manaudou à propos du Calédonien de 22 ans.

"C'est toujours bien de se confronter à un des meilleurs mondiaux", a estimé Grousset, arrivé au pied du podium du 100 m libre olympique l'été dernier et qui se dit "capable" d'être à son meilleur niveau aussi bien aux Mondiaux qu'à l'Euro.

Outre le duel Manaudou-Grousset, une autre opposition pourrait animer le rendez-vous limougeaud, celle entre les dossistes Yohann Ndoye Brouard et Mewen Tomac.

On suivra également les performances de Charlotte Bonnet, qui, après de tristes JO, a quitté son entraîneur de longue date Fabrice Pellerin pour donner "un nouvel élan" à sa carrière sous la direction de l'emblématique Philippe Lucas. "J'avais besoin de quelqu'un qui me pousse dans mes retranchements, là je suis servie", a-t-elle expliqué.

Marie Wattel voudra elle confirmer son nouveau statut acquis aux Jeux de Tokyo, où elle a pris la sixième place du 100 m papillon.

- La campagne de Paris -

La compétition doit aussi permettre de prendre la température de la relève de la natation française, à moins de deux ans et demi des JO de Paris.

Pour le DTN Julien Issoulié, ces Championnats de France marquent "le début de la campagne de Paris-2024". "On va voir les forces en présence, si ceux des Jeux de Tokyo continuent à progresser ou s'il y a un plateau. On va voir s'il y a des jeunes qui commencent à arriver pour chatouiller un peu tout ce monde-là."

Cette nouvelle génération sera notamment représentée par Sacha Velly, 17 ans et spécialiste des longues distances, Analia Pigrée, 20 ans, plus très loin du record de France de Laure Manaudou sur 100 m dos, ou encore les jumelles Lucie et Justine Delmas, 17 ans.

En revanche, le grand espoir Léon Marchand, qui enchaîne les records de précocité à 19 ans, ne sera pas présent à Limoges. L'élève de Bob Bowman, ancien mentor de Michael Phelps, s'entraîne aux Etats-Unis et a été dispensé des championnats de France.

Il a de toute façon déjà obtenu sa qualification pour les Mondiaux, devenant le nouveau recordman de France du 200 m quatre nages. Pour les autres, le chemin vers Rome et Budapest passe par Limoges.

T.Dixon--TFWP