The Fort Worth Press - Ukraine: mise au ban du sport, la Russie annonce sa riposte

USD -
AED 3.672987
AFN 70.500239
ALL 93.595037
AMD 388.780375
ANG 1.801862
AOA 856.498055
ARS 902.491597
AUD 1.511603
AWG 1.8025
AZN 1.700338
BAM 1.82576
BBD 2.018717
BDT 117.482322
BGN 1.82179
BHD 0.376951
BIF 2880
BMD 1
BND 1.35275
BOB 6.908913
BRL 5.423015
BSD 0.99979
BTN 83.513734
BWP 13.565777
BYN 3.271955
BYR 19600
BZD 2.015263
CAD 1.371285
CDF 2849.999781
CHF 0.88838
CLF 0.033577
CLP 926.489881
CNY 7.255977
CNH 7.27006
COP 4130.63
CRC 525.379822
CUC 1
CUP 26.5
CVE 103.224975
CZK 23.019687
DJF 177.720074
DKK 6.946297
DOP 59.302368
DZD 134.822871
EGP 47.709803
ERN 15
ETB 57.508119
EUR 0.93115
FJD 2.24275
FKP 0.784602
GBP 0.78665
GEL 2.864996
GGP 0.784602
GHS 15.050372
GIP 0.784602
GMD 67.775008
GNF 8594.999727
GTQ 7.768676
GYD 209.147337
HKD 7.81049
HNL 24.809895
HRK 7.018438
HTG 132.623865
HUF 368.537028
IDR 16466.5
ILS 3.72354
IMP 0.784602
INR 83.50635
IQD 1310
IRR 42098.4977
ISK 139.219912
JEP 0.784602
JMD 155.774931
JOD 0.708899
JPY 157.608504
KES 128.501057
KGS 87.859904
KHR 4115.000025
KMF 458.999628
KPW 900.000131
KRW 1379.11974
KWD 0.306702
KYD 0.833158
KZT 453.602184
LAK 21937.501116
LBP 89549.999795
LKR 303.717706
LRD 194.149745
LSL 18.260309
LTL 2.95274
LVL 0.60489
LYD 4.854964
MAD 9.997498
MDL 17.851525
MGA 4474.999499
MKD 57.317249
MMK 2093.723681
MNT 3450.000098
MOP 8.042003
MRU 39.450244
MUR 47.107134
MVR 15.404244
MWK 1733.000227
MXN 18.538303
MYR 4.717499
MZN 63.69504
NAD 18.260293
NGN 1495.000379
NIO 36.830038
NOK 10.654397
NPR 133.621788
NZD 1.630455
OMR 0.384936
PAB 0.99979
PEN 3.792962
PGK 3.845002
PHP 58.675005
PKR 278.624961
PLN 4.047491
PYG 7529.697309
QAR 3.64075
RON 4.633902
RSD 109.013
RUB 88.724219
RWF 1308
SAR 3.75206
SBD 8.447127
SCR 13.913018
SDG 586.000399
SEK 10.473525
SGD 1.351498
SHP 1.26345
SLE 22.847303
SLL 20969.501917
SOS 571.000488
SRD 31.367499
STD 20697.981008
SVC 8.747929
SYP 2512.530426
SZL 18.259969
THB 36.809742
TJS 10.761656
TMT 3.51
TND 3.131497
TOP 2.360897
TRY 32.823897
TTD 6.795024
TWD 32.317948
TZS 2604.999653
UAH 40.641789
UGX 3704.170459
UYU 39.291465
UZS 12649.999779
VEF 3622552.534434
VES 36.372187
VND 25450
VUV 118.721975
WST 2.800615
XAF 612.342878
XAG 0.033879
XAU 0.000431
XCD 2.70255
XDR 0.758757
XOF 612.504821
XPF 110.925026
YER 250.349769
ZAR 18.23835
ZMK 9001.201876
ZMW 25.819972
ZWL 321.999592
  • AEX

    4.4100

    923.12

    +0.48%

  • BEL20

    -0.3800

    3832.88

    -0.01%

  • PX1

    68.2800

    7571.57

    +0.91%

  • ISEQ

    45.0600

    9431.73

    +0.48%

  • OSEBX

    2.0900

    1393.52

    +0.15%

  • PSI20

    -18.3100

    6519.97

    -0.28%

  • ENTEC

    -5.8300

    1416.23

    -0.41%

  • BIOTK

    -31.0600

    2067.57

    -1.48%

  • N150

    9.5400

    3298.18

    +0.29%

Ukraine: mise au ban du sport, la Russie annonce sa riposte
Ukraine: mise au ban du sport, la Russie annonce sa riposte

Ukraine: mise au ban du sport, la Russie annonce sa riposte

Mise au ban du sport mondial après l'invasion de l'Ukraine, la Russie a enclenché jeudi sa riposte, promettant des recours pour réintégrer la prestigieuse Coupe du monde de football et les Jeux paralympiques, qui s'ouvrent vendredi.

Taille du texte:

Y aura-t-il un nouveau revirement à Pékin où, en moins de 24 heures, Russes et Bélarusses ont été admis puis exclus, en réponse à l'invasion de l'Ukraine ?

Les barrages qualificatifs au Mondial-2022 de football, fin mars, se joueront-ils bien, comme l'a ordonné la Fifa, sans la Russie, organisatrice de la dernière Coupe du monde ?

Les instances sportives de Moscou disent leur détermination à faire annuler ces sanctions, jugées "discriminatoires" et injustes pour leurs sportifs.

Dans un communiqué, la fédération russe de football a annoncé qu'elle allait faire appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) de son exclusion du Mondial et de toutes les compétitions internationales, décidée le 28 février conjointement par la Fifa et l'UEFA, les fédérations internationale et européenne du football.

Les deux instances "ne se sont appuyées sur aucune base légale pour exclure les équipes russes. Cette décision viole les droits fondamentaux de la Fédération russe", s'indigne cette dernière, estimant que la décision a été prise "sous la pression de ses adversaires directs", notamment la Pologne.

La fédération polonaise a en effet multiplié les annonces pour affirmer que la Pologne ne jouerait sous aucun prétexte contre la Russie lors des barrages du 24 mars, qualificatifs pour la Coupe du monde au Qatar, prévue du 21 novembre au 18 décembre 2022.

Une position partagée par ses homologues suédoise et tchèque, potentiels adversaires des Russes au tour suivant.

- Procédure "accélérée" ? -

"La Fédération russe n'a pas eu non plus le droit d'expliquer sa position, ce qui enfreint le droit fondamental de la défense", avance par ailleurs l'instance de Moscou, qui demande un "examen en accéléré".

Un examen en accéléré que n'est pas tenu d'accorder le TAS, pas plus qu'il n'est contraint de geler les décisions prises en attendant une décision sur le fond.

Le ministre russe des Sports, Oleg Matytsin, a, de son côté, annoncé un recours similaire pour réintégrer la Russie aux Jeux paralympiques d'hiver. Il espère obtenir une décision "avant la cérémonie d'ouverture", prévue vendredi à la mi-journée en Europe.

Jeudi en fin après-midi, le TAS a indiqué à l'AFP n'avoir encore reçu aucun recours russe.

Si ceux-ci sont bien déposés, les tribunaux saisis auront entre les mains un dossier extrêmement sensible: une réintégration des sportifs et sélections russes serait une première victoire russe après plusieurs jours de mise au ban généralisée.

Un maintien de ces sanctions ferait à l'inverse sans doute jurisprudence dans un monde du sport ayant souvent rechigné à s'aventurer sur le terrain politique.

Pour justifier leurs décisions, l'UEFA et la Fifa se sont contentées de souligner que "le Bureau du Conseil de la Fifa et le Comité exécutif de l'UEFA" étaient "les plus hautes instances décisionnaires de ces deux organisations quand il s'agit de questions urgentes".

- "Nous attendons la paix" -

Interrogé jeudi lors d'un forum consacré au football et organisé à Londres par le Financial Times, le président de l'UEFA, Aleksander Ceferin, a déclaré ne pas savoir quand la Russie et les clubs russes pourraient être réintégrés dans les compétitions européennes.

"Pour le moment, c'est impossible à dire", a-t-il fait valoir. "Notre décision prise à ce moment-là était la seule bonne décision, une décision unanime pour les membres du comité exécutif de l'UEFA. Ce qui arrivera demain, personne ne le sait. Je ne peux pas vous donner de réponse. Pour l'heure, cela reste comme ça et nous attendons la paix."

L'UEFA a par ailleurs annoncé, jeudi, que les équipes bélarusses devraient jouer leurs matches européens à domicile sur terrain neutre. Pour le moment, la Fifa n'a pas prononcé de mesure à l'encontre du Bélarus.

Entre compétitions annulées, sportifs et équipes non grata, contrats de sponsoring rompus, la Russie a été la cible d'une vague de sanctions de la part du monde sportif ces derniers jours.

W.Lane--TFWP