The Fort Worth Press - Philips, plombé par un rappel de respirateurs, supprime 4.000 postes

USD -
AED 3.67245
AFN 72.212319
ALL 95.002939
AMD 396.848912
ANG 1.801387
AOA 832.823982
ARS 868.258203
AUD 1.558506
AWG 1.8025
AZN 1.697853
BAM 1.839688
BBD 2.018126
BDT 109.696505
BGN 1.839805
BHD 0.376874
BIF 2863.660093
BMD 1
BND 1.364199
BOB 6.931452
BRL 5.227397
BSD 0.999516
BTN 83.574368
BWP 13.815062
BYN 3.271048
BYR 19600
BZD 2.01474
CAD 1.378975
CDF 2789.999686
CHF 0.913103
CLF 0.035583
CLP 981.829588
CNY 7.238501
CNH 7.26832
COP 3883.89
CRC 500.599647
CUC 1
CUP 26.5
CVE 103.718789
CZK 23.695973
DJF 177.995795
DKK 7.01404
DOP 59.052322
DZD 134.803083
EGP 48.505786
ERN 15
ETB 56.872616
EUR 0.94009
FJD 2.27745
FKP 0.802762
GBP 0.80322
GEL 2.670302
GGP 0.802762
GHS 13.423633
GIP 0.802762
GMD 67.825017
GNF 8590.792153
GTQ 7.77425
GYD 209.279248
HKD 7.83176
HNL 24.67654
HRK 7.08016
HTG 132.53505
HUF 370.98497
IDR 16205.05
ILS 3.760085
IMP 0.802762
INR 83.578649
IQD 1309.359759
IRR 42074.999951
ISK 141.679932
JEP 0.802762
JMD 155.270126
JOD 0.7087
JPY 154.683983
KES 131.498457
KGS 89.106096
KHR 4041.89575
KMF 462.850187
KPW 900.00035
KRW 1392.924941
KWD 0.308205
KYD 0.83293
KZT 448.643844
LAK 21259.964727
LBP 89507.912992
LKR 300.071018
LRD 193.00015
LSL 18.897547
LTL 2.95274
LVL 0.604891
LYD 4.831086
MAD 10.166351
MDL 17.791887
MGA 4393.650794
MKD 57.857881
MMK 2099.020332
MNT 3450.000346
MOP 8.063116
MRU 39.675001
MUR 46.702594
MVR 15.444942
MWK 1732.533804
MXN 16.84213
MYR 4.792015
MZN 63.505142
NAD 18.897576
NGN 1147.698647
NIO 36.788118
NOK 10.975615
NPR 133.718989
NZD 1.69896
OMR 0.384952
PAB 0.999516
PEN 3.736531
PGK 3.785103
PHP 56.934964
PKR 278.121746
PLN 4.083401
PYG 7401.763668
QAR 3.64075
RON 4.678302
RSD 110.082715
RUB 93.32495
RWF 1288.195539
SAR 3.751051
SBD 8.475185
SCR 13.755052
SDG 585.999914
SEK 10.938197
SGD 1.3643
SHP 1.26345
SLE 22.847303
SLL 20969.503664
SOS 571.498755
SRD 34.848964
STD 20697.981008
SVC 8.745996
SYP 2512.53037
SZL 19.052501
THB 36.629502
TJS 10.929853
TMT 3.5
TND 3.112496
TOP 2.390496
TRY 32.501902
TTD 6.784715
TWD 32.517301
TZS 2585.000049
UAH 39.558091
UGX 3833.075443
UYU 38.885727
UZS 12660.906863
VEF 3622552.534434
VES 36.237127
VND 25290
VUV 118.722038
WST 2.803608
XAF 617.014152
XAG 0.035368
XAU 0.000421
XCD 2.70255
XDR 0.759466
XOF 617.014152
XPF 112.450643
YER 250.325013
ZAR 19.00325
ZMK 9001.200785
ZMW 25.062904
ZWL 321.999592
  • AEX

    -9.3700

    874.67

    -1.06%

  • BEL20

    -56.6500

    3796.92

    -1.47%

  • PX1

    -112.6300

    7932.61

    -1.4%

  • ISEQ

    -119.7700

    9778.52

    -1.21%

  • OSEBX

    -18.7900

    1343.16

    -1.38%

  • PSI20

    -44.5100

    6224.16

    -0.71%

  • ENTEC

    -5.8300

    1416.23

    -0.41%

  • BIOTK

    -44.6300

    2080.62

    -2.1%

  • N150

    -41.3000

    3316.46

    -1.23%

Philips, plombé par un rappel de respirateurs, supprime 4.000 postes
Philips, plombé par un rappel de respirateurs, supprime 4.000 postes / Photo: © GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives

Philips, plombé par un rappel de respirateurs, supprime 4.000 postes

Le groupe néerlandais Philips, plombé par un énorme rappel d'appareils respiratoires défectueux pour l'apnée du sommeil et des conditions macro-économiques défavorables, a annoncé lundi la suppression de 4.000 postes.

Taille du texte:

La société, qui emploie actuellement près de 80.000 personnes mondialement, a enregistré au troisième trimestre une charge de 1,3 milliard d'euros pour les machines défectueuses, qui a en grande partie conduit l'entreprise à une perte nette du même montant.

Philips n'a "pas été à la hauteur" des attentes ces dernières années, a reconnu son nouveau PDG Roy Jakobs lors d'un appel à des journalistes. "Nous sommes confrontés à de multiples défis", a-t-il ajouté en partageant des résultats "décevants" pour le troisième trimestre.

Affirmant que sa priorité immédiate est "d'améliorer l'exécution", M. Jakobs a partagé la "décision difficile mais nécessaire de réduire immédiatement nos effectifs d'environ 4.000 postes dans le monde".

Le groupe s'attend à environ 300 millions d'euros de charges au cours des prochains trimestres pour ces actions de restructuration, mais estime que la réorganisation devrait générer le même montant en économies annuelles.

"Les performances de Philips au cours du trimestre ont été impactées par des défis opérationnels et d'approvisionnement, des pressions inflationnistes, la situation Covid en Chine et la guerre russo-ukrainienne", a souligné le groupe dans un communiqué.

Le groupe a enregistré une baisse des ventes comparables de 5% par rapport à la même période l'année dernière, à 4,3 milliards d'euros.

Philips a également ajusté son bénéfice opérationnel (Ebita) à 209 millions d'euros, soit 4,8 % du chiffre d'affaires, contre 512 millions d'euros, soit 12,3 % du ventes, à la même période l'an dernier.

Coté à la Bourse d'Amsterdam, le titre Philips perdait 0,75% vers 10H30 (8H30 GMT), dans un indice AEX en baisse de 0,46%.

L'entreprise basée à Amsterdam a rappelé les respirateurs en juin de l'année dernière après avoir annoncé que les utilisateurs risquaient d'inhaler ou d'avaler des morceaux de mousse insonorisante toxique pouvant provoquer des irritations, des maux de tête. Philips a aussi évoqué un risque "potentiel" de cancers à long terme.

Philips Respironics fait l'objet d'une enquête du ministère américain de la Justice (DoJ), est défendeur dans plusieurs recours collectifs et réclamations individuelles pour préjudice corporel, et est en pourparlers avec la FDA au sujet d'un règlement final sur les respirateurs défectueux.

Le groupe a averti, il y a près de deux semaines, s'attendre à enregistrer une charge de 1,3 milliard d'euros au troisième trimestre.

- Défis prolongés -

La société prévoit à l'avenir des défis opérationnels et d'approvisionnement prolongés, une détérioration de l'environnement macro-économique et une incertitude persistante liée aux restrictions sanitaires en Chine.

Philips affirme que ces défis seront "en partie compensés par les mesures de productivité et de tarification de Philips", mais s'attend à une baisse des ventes pour le quatrième trimestre de 2022, avec une marge Ebita à un ou deux chiffres.

Philips avait déjà prévu près de 900 millions d'euros pour le remplacement et la réparation des appareils. A ce jour, environ 4 millions d'appareils de remplacement et de kits de réparation ont été produits, a souligné le groupe.

En raison des problèmes persistants de Philips, l'ancien directeur général Frans van Houten a quitté ses fonctions la semaine dernière – six mois plus tôt que prévu – après 12 ans à la tête de Philips au cours desquels la société, géant de l'électronique, est devenue une entreprise de soins de santé.

B.Martinez--TFWP