The Fort Worth Press - Ford émancipe ses activités électriques pour leur donner la "culture start-up"

USD -
AED 3.673019
AFN 70.773788
ALL 93.373578
AMD 387.818602
ANG 1.801532
AOA 854.496773
ARS 908.737296
AUD 1.501175
AWG 1.8
AZN 1.701691
BAM 1.82201
BBD 2.018296
BDT 117.455807
BGN 1.82223
BHD 0.376877
BIF 2872.927147
BMD 1
BND 1.352618
BOB 6.907763
BRL 5.390703
BSD 0.999599
BTN 83.437826
BWP 13.544432
BYN 3.271067
BYR 19600
BZD 2.014943
CAD 1.364515
CDF 2860.000313
CHF 0.89189
CLF 0.034263
CLP 945.42017
CNY 7.258897
CNH 7.277229
COP 4088.5
CRC 522.349127
CUC 1
CUP 26.5
CVE 102.722115
CZK 23.163602
DJF 177.980865
DKK 6.94636
DOP 58.951762
DZD 134.576032
EGP 48.319279
ERN 15
ETB 57.684038
EUR 0.93127
FJD 2.2362
FKP 0.784602
GBP 0.78794
GEL 2.805022
GGP 0.784602
GHS 15.194284
GIP 0.784602
GMD 67.774954
GNF 8605.366126
GTQ 7.766619
GYD 209.133339
HKD 7.806815
HNL 24.726575
HRK 7.018438
HTG 132.506661
HUF 367.129498
IDR 16375
ILS 3.723855
IMP 0.784602
INR 83.46455
IQD 1310
IRR 42100.000162
ISK 138.859737
JEP 0.784602
JMD 155.838348
JOD 0.7087
JPY 159.380498
KES 129.449832
KGS 86.693503
KHR 4117.833386
KMF 459.250243
KPW 900.000131
KRW 1387.375014
KWD 0.30663
KYD 0.833093
KZT 465.719476
LAK 21983.509573
LBP 89521.870778
LKR 305.212652
LRD 194.022899
LSL 18.127451
LTL 2.95274
LVL 0.60489
LYD 4.855022
MAD 9.930153
MDL 17.904691
MGA 4478.209834
MKD 57.30986
MMK 3247.960992
MNT 3450.000098
MOP 8.038717
MRU 39.349869
MUR 46.999859
MVR 13.0415
MWK 1732.999815
MXN 17.913304
MYR 4.708501
MZN 63.69504
NAD 18.127451
NGN 1530.890285
NIO 36.798957
NOK 10.535195
NPR 133.503195
NZD 1.632935
OMR 0.384944
PAB 0.999599
PEN 3.803017
PGK 3.898754
PHP 58.703996
PKR 278.49532
PLN 3.99615
PYG 7529.135575
QAR 3.638987
RON 4.6355
RSD 109.037991
RUB 87.992643
RWF 1315
SAR 3.751386
SBD 8.454445
SCR 13.686113
SDG 601.000257
SEK 10.470362
SGD 1.35191
SHP 1.26345
SLE 22.847303
SLL 20969.501917
SOS 571.000263
SRD 30.665505
STD 20697.981008
SVC 8.74738
SYP 2512.530426
SZL 18.121349
THB 36.581032
TJS 10.705868
TMT 3.5
TND 3.134974
TOP 2.360299
TRY 32.935803
TTD 6.79182
TWD 32.3965
TZS 2624.999915
UAH 40.58309
UGX 3738.48318
UYU 39.471233
UZS 12620.350746
VEF 3622552.534434
VES 36.326846
VND 25447.5
VUV 118.721975
WST 2.800615
XAF 611.090719
XAG 0.033926
XAU 0.00043
XCD 2.70255
XDR 0.760187
XOF 611.085027
XPF 111.550062
YER 250.349782
ZAR 18.105102
ZMK 9001.201169
ZMW 25.465098
ZWL 321.999592
  • AEX

    1.2000

    926.4

    +0.13%

  • BEL20

    76.3200

    3970.37

    +1.96%

  • PX1

    78.5700

    7706.89

    +1.03%

  • ISEQ

    27.3000

    9441.35

    +0.29%

  • OSEBX

    10.1300

    1417.06

    +0.72%

  • PSI20

    20.3700

    6590.9

    +0.31%

  • ENTEC

    -5.8300

    1416.23

    -0.41%

  • BIOTK

    147.1000

    2294.51

    +6.85%

  • N150

    35.7700

    3378.36

    +1.07%

Ford émancipe ses activités électriques pour leur donner la "culture start-up"
Ford émancipe ses activités électriques pour leur donner la "culture start-up"

Ford émancipe ses activités électriques pour leur donner la "culture start-up"

Pour accompagner la fin des moteurs thermiques et ferrailler avec les start-up, Ford va chambouler son organisation avec une nouvelle entité consacrée aux voitures électriques: Ford Model e.

Taille du texte:

"Notre mode d'organisation traditionnel nwous freinait. Nous devions changer", a justifié mercredi le PDG du constructeur américain Jim Farley, lors d'une conférence de presse.

"Model e cultivera le talent, la culture et l'intensité d'une start-up", a-t-il dit en ne cachant pas son objectif de dépasser les constructeurs 100% électriques.

La nouvelle entité doit développer les plateformes et modèles électriques du groupe, ainsi que ses logiciels et services connectés. Elle devra attirer des talents dans les domaines du logiciel, de l'ingénierie et du design, en leur proposant par exemple plus de flexibilité sur le travail à distance.

Les véhicules à moteur thermique seront rassemblés sous l'étiquette Ford Blue.

S'appuyant sur le succès des Mustang, des Bronco ou du pick-up F-150, "Blue sera une machine à liquidités" pour l'ensemble de l'entreprise, a assuré M. Farley.

Bousculés par les start-up comme Tesla ou Nio, les constructeurs automobiles traditionnels ont accéléré l'électrification de leurs gammes et cherchent à retrouver la confiance des investisseurs.

Mercedes s'est séparé de ses activités dans les poids lourds. Volkswagen va lancer en Bourse sa marque Porsche pour financer l'électrification du groupe.

Renault a également annoncé qu'il présenterait à l'automne une séparation semblable, avec une organisation électrique en France et une autre à l'étranger consacrée aux thermiques, dont les volumes risquent de baisser fortement dans les prochaines années.

- "La rapidité d'une start-up" -

"Nous avons fait d'immenses progrès en peu de temps", a assuré Jim Farley mercredi, citant les lancements réussis chez Ford du pick-up et du SUV électriques F-150 et Mustang Mach-E. "Mais notre ambition est de redevenir une grande entreprise qui change le monde, et ça demande de la concentration", a-t-il souligné.

"Nous nous lançons à fond, en créant des entreprises séparées mais complémentaires, qui nous donnent la rapidité d'une start-up et le sens de l'innovation débridé avec Model e, tandis que Ford Blue aura le savoir-faire industriel, des volumes de vente et des marques iconiques comme Bronco, dont les start-up ne peuvent que rêver", a-t-il jugé.

Début février, Jim Farley avait expliqué combien les activités électriques et thermiques étaient différentes à gérer, et la rumeur d'une scission en deux entreprises cotées séparément en Bourse courait depuis des semaines.

Cela aurait pu permettre d'attirer les investisseurs qui se sont emballés ces dernières années pour les véhicules électriques, donnant parfois à des start-up produisant à peine quelques voitures une valorisation plus élevée que celle de Ford.

Si Tesla reste une star à Wall Street, l'engouement initial pour plusieurs start-up est toutefois retombé face à leurs difficultés à augmenter leurs volumes de production.

Et Ford a suffisamment de capital, a assuré M. Farley. "Nous n'avons pas besoin de faire appel au marché."

La décision de Ford est à la fois "radicale et rationnelle", estime Jessica Caldwell, du cabinet spécialisé Edmunds. "C'est compliqué pour une entreprise de se concentrer, et dominer, sur plusieurs produits et objectifs à la fois", rappelle-t-elle.

Tesla a mis du temps à devenir rentable, mais a désormais l'avantage de n'avoir à se focaliser que sur une gamme de produits.

La nouvelle stratégie de Ford sera d'autant plus scrutée que le groupe a décidé que chaque entité rapportera ses résultats séparément, a souligné de son côté Karl Brauer du site spécialisé iseecars.

En attendant, l'annonce était bien accueillie à Wall Street où Ford prenait 7% à la mi-séance.

Le groupe a aussi relevé certains objectifs mercredi.

Il compte fabriquer deux millions de véhicules électriques par an d'ici à 2026, soit un tiers de sa production mondiale, pour atteindre la moitié en 2030.

L'entreprise cible une marge opérationnelle à 10% d'ici à 2026, avec de meilleures ventes, une "amélioration" du coût des électriques, et une baisse des dépenses dans la filière thermique allant jusqu'à 3 milliards de dollars.

Interrogé sur de possibles suppressions de postes, le responsable de la nouvelle entité Ford Blue, Kumar Galhotra, a souligné que "tout était sur la table".

Jim Farley reste à la tête de l'entreprise et dirigera Model e, accompagné par Doug Field, ancien d'Apple et de Tesla.

Une troisième entité, Ford Pro, doit rassembler les services de productivité proposés aux entreprises.

C.Dean--TFWP