The Fort Worth Press - Avec Kirill Serebrennikov et Tom Cruise, Cannes en mode grand écart

USD -
AED 3.672968
AFN 71.737228
ALL 92.504722
AMD 387.156217
ANG 1.800157
AOA 848.358955
ARS 889.736749
AUD 1.508705
AWG 1.8025
AZN 1.703903
BAM 1.801999
BBD 2.016769
BDT 117.160363
BGN 1.801999
BHD 0.376468
BIF 2867.093564
BMD 1
BND 1.348689
BOB 6.901921
BRL 5.138619
BSD 0.998848
BTN 83.019118
BWP 13.570738
BYN 3.268807
BYR 19600
BZD 2.01336
CAD 1.36674
CDF 2810.000183
CHF 0.914375
CLF 0.032935
CLP 908.785185
CNY 7.242031
CNH 7.26256
COP 3864.744092
CRC 512.092873
CUC 1
CUP 26.5
CVE 101.593956
CZK 22.69575
DJF 177.841249
DKK 6.878025
DOP 58.819736
DZD 134.383379
EGP 47.152913
ERN 15
ETB 57.390519
EUR 0.92192
FJD 2.26765
FKP 0.796099
GBP 0.78483
GEL 2.709748
GGP 0.796099
GHS 14.532639
GIP 0.796099
GMD 67.774974
GNF 8586.17036
GTQ 7.758787
GYD 208.974064
HKD 7.81165
HNL 24.683282
HRK 6.979956
HTG 132.795872
HUF 354.33503
IDR 16045
ILS 3.658575
IMP 0.796099
INR 83.05875
IQD 1308.425853
IRR 42075.000226
ISK 138.202706
JEP 0.796099
JMD 156.318238
JOD 0.708903
JPY 157.017031
KES 130.34505
KGS 87.955702
KHR 4074.261759
KMF 455.650003
KPW 899.999697
KRW 1366.7023
KWD 0.30701
KYD 0.832358
KZT 442.391855
LAK 21378.357212
LBP 89445.15594
LKR 299.212236
LRD 193.574965
LSL 18.480059
LTL 2.95274
LVL 0.60489
LYD 4.839913
MAD 9.963146
MDL 17.71963
MGA 4426.221956
MKD 56.774312
MMK 2097.572212
MNT 3449.999773
MOP 8.03796
MRU 39.739648
MUR 46.080489
MVR 15.460081
MWK 1731.791588
MXN 16.697005
MYR 4.711502
MZN 63.505683
NAD 18.480117
NGN 1468.459891
NIO 36.762335
NOK 10.59558
NPR 132.830884
NZD 1.634575
OMR 0.384669
PAB 0.998848
PEN 3.734095
PGK 3.881697
PHP 58.204498
PKR 277.863546
PLN 3.922729
PYG 7512.783895
QAR 3.641504
RON 4.587975
RSD 107.934675
RUB 91.624968
RWF 1313.493343
SAR 3.750598
SBD 8.475185
SCR 13.658967
SDG 600.999704
SEK 10.67024
SGD 1.349995
SHP 1.26345
SLE 22.847303
SLL 20969.50094
SOS 570.999872
SRD 32.2745
STD 20697.981008
SVC 8.740038
SYP 2512.529855
SZL 18.363661
THB 36.669016
TJS 10.767402
TMT 3.51
TND 3.11875
TOP 2.364803
TRY 31.718165
TTD 6.783065
TWD 32.246499
TZS 2596.950293
UAH 40.091215
UGX 3800.617312
UYU 38.439213
UZS 12698.207951
VEF 3622552.534434
VES 36.500745
VND 25471
VUV 118.72199
WST 2.803093
XAF 604.373704
XAG 0.032955
XAU 0.000428
XCD 2.70255
XDR 0.754503
XOF 604.373704
XPF 110.701412
YER 250.350324
ZAR 18.410221
ZMK 9001.173613
ZMW 26.658682
ZWL 321.999592
  • AEX

    0.9100

    915.21

    +0.1%

  • BEL20

    -5.9600

    3969.92

    -0.15%

  • PX1

    -7.2900

    8094.97

    -0.09%

  • ISEQ

    -49.6000

    10071.84

    -0.49%

  • OSEBX

    -1.5700

    1423.46

    -0.11%

  • PSI20

    -24.2400

    6900.34

    -0.35%

  • ENTEC

    -5.8300

    1416.23

    -0.41%

  • BIOTK

    10.3800

    2045.74

    +0.51%

  • N150

    12.5900

    3509.44

    +0.36%

Avec Kirill Serebrennikov et Tom Cruise, Cannes en mode grand écart
Avec Kirill Serebrennikov et Tom Cruise, Cannes en mode grand écart / Photo: © AFP

Avec Kirill Serebrennikov et Tom Cruise, Cannes en mode grand écart

Un tapis rouge mais deux ambiances: le Festival de Cannes va faire mercredi le grand écart en accueillant le dissident russe Kirill Serebrennikov et la star hollywoodienne Tom Cruise, pour sa première journée de compétition, placée sous le signe de l'alliance du politique et du glamour.

Taille du texte:

C'est une montée des marches qui va faire du bruit: pour la première fois, l'enfant terrible du cinéma russe Kirill Serebrennikov, 52 ans, connu pour ses créations audacieuses et son soutien aux personnes LGBT+, va fouler le tapis rouge et ouvrir la compétition avec "La femme de Tchaïkovski".

En présentant ce film au premier jour de la compétition, après une intervention à distance mardi soir du président ukrainien Zelensky, le festival entend envoyer un signal fort contre le régime russe. A cela s'ajoute la programmation de plusieurs films ukrainiens ou évoquant le sort du pays, dont "Marioupol 2" du Lituanien Mantas Kvedaravičius, tué début avril en Ukraine.

Le rendez-vous mondial du cinéma refuse d'accueillir "des représentants officiels russes, des instances gouvernementales ou des journalistes représentant la ligne officielle" russe, mais s'est toujours dit prêt à accueillir les voix dissidentes, à commencer par Kirill Serebrennikov.

C'est la deuxième année de suite que le réalisateur de "Leto" brigue une Palme d'or. Assigné à résidence à Moscou, il avait l'an dernier présenté à distance son long-métrage "La fièvre de Petrov". Ses acteurs avaient arboré des badges à ses initiales. Dans le palais des festivals, le fauteuil frappé de son nom était resté vide, comme en 2017 lors de la présentation de "Leto".

Aujourd'hui installé à Berlin, il expliquait fin avril à l'AFP avoir quitté Moscou "pour une question de conscience", même s'il refuse le terme de dissident.

En lice pour la Palme d'or, son film revient sur le bref et désastreux mariage du compositeur de génie Piotr Ilitch Tchaïkovski, qui était homosexuel.

- "Jours compliqués" -

Mardi, le président du jury Vincent Lindon a estimé, lors de la conférence de presse, qu'il faudrait "faire attention à être digne, respectueux (...) rien que par hommage pour ceux qui ont des jours beaucoup plus compliqués que les nôtres", en Ukraine notamment.

Un soutien qui s'inscrit dans la tradition politique du festival, qui fête cette année sa 75e édition. Comme en 1968, en plein mouvement de contestation, où le Festival avait été interrompu par François Truffaut ou encore Jean-Luc Godard. Ou en 2010 lorsque Thierry Frémaux et le Festival de Cannes ont témoigné de leur soutien au réalisateur Jafar Panahi, en l'invitant comme membre du jury alors qu'il était emprisonné en Iran.

Quelques heures plus tard, les appareils photos chaufferont pour une autre montée des marches, celle de Tom Cruise qui présentera en fin de journée "Top Gun: Maverick", 36 ans après le premier opus.

Une arrivée sur le tapis cannois qui promet d'être spectaculaire: selon plusieurs médias américains, la star hollywoodienne, habitué des superproductions et grand amateur de cascades, arriverait en hélicoptère.

Très attendu sur la Croisette, l'acteur-producteur de 59 ans n'a jamais endossé de cape de super-héros en 40 ans de carrière mais est pourtant sommé de se muer en sauveur du cinéma alors que les salles tardent à retrouver leur niveau de remplissage d'avant la crise sanitaire mondiale.

Avec son passage sur le tapis rouge, le Festival poursuit, là encore, sa tradition, revendiquée, de glamour, avec une montée des marches qui a toujours vu défiler stars du cinéma et égéries de mode.

J.P.Estrada--TFWP