The Fort Worth Press - Le jazzman Jon Batiste et la révélation Olivia Rodrigo primés aux Grammy Awards

USD -
AED 3.67289
AFN 73.13357
ALL 95.849301
AMD 405.46655
ANG 1.799898
AOA 828.51399
ARS 841.722847
AUD 1.536925
AWG 1.8
AZN 1.698148
BAM 1.805976
BBD 2.01651
BDT 109.607003
BGN 1.805205
BHD 0.376969
BIF 2853.594349
BMD 1
BND 1.34466
BOB 6.901519
BRL 4.967971
BSD 0.998753
BTN 82.806224
BWP 13.78457
BYN 3.268689
BYR 19600
BZD 2.013094
CAD 1.35808
CDF 2770.000178
CHF 0.878085
CLF 0.035485
CLP 979.139848
CNY 7.194303
COP 3924.94
CRC 513.597119
CUC 1
CUP 26.5
CVE 101.819105
CZK 23.322104
DJF 177.847546
DKK 6.871165
DOP 58.608431
DZD 134.328979
EGP 30.800899
ERN 15
ETB 56.664943
EUR 0.921755
FJD 2.27435
FKP 0.78944
GBP 0.78909
GEL 2.65997
GGP 0.78944
GHS 12.584145
GIP 0.78944
GMD 67.892106
GNF 8583.116331
GTQ 7.79445
GYD 208.947782
HKD 7.827155
HNL 24.662265
HRK 7.030095
HTG 132.731269
HUF 361.663014
IDR 15717.1
ILS 3.573495
IMP 0.78944
INR 82.91855
IQD 1308.266233
IRR 42042.547361
ISK 137.620215
JEP 0.78944
JMD 155.989141
JOD 0.709038
JPY 149.709499
KES 146.250129
KGS 89.429738
KHR 4065.783885
KMF 454.349788
KPW 900.053605
KRW 1333.669961
KWD 0.30759
KYD 0.832248
KZT 449.846256
LAK 20844.992381
LBP 89442.489726
LKR 309.805442
LRD 190.797825
LSL 19.079734
LTL 2.95274
LVL 0.60489
LYD 4.827554
MAD 10.125768
MDL 17.793785
MGA 4521.907752
MKD 56.895517
MMK 2097.326746
MNT 3398.173417
MOP 8.050713
MRU 39.929747
MUR 45.749915
MVR 15.402876
MWK 1681.148714
MXN 17.088901
MYR 4.750505
MZN 63.496617
NAD 19.079997
NGN 1630.660387
NIO 36.761039
NOK 10.595325
NPR 132.489958
NZD 1.64124
OMR 0.384905
PAB 0.998753
PEN 3.784073
PGK 3.807193
PHP 56.166973
PKR 278.764117
PLN 3.981196
PYG 7287.501731
QAR 3.640499
RON 4.578997
RSD 108.016981
RUB 92.050255
RWF 1274.562311
SAR 3.750138
SBD 8.475185
SCR 13.530737
SDG 601.000078
SEK 10.332115
SGD 1.344255
SHP 1.26825
SLE 22.748055
SLL 19749.999975
SOS 571.502977
SRD 35.329946
STD 20697.981008
SVC 8.738931
SYP 13001.958869
SZL 19.232652
THB 35.862502
TJS 10.961004
TMT 3.51
TND 3.11975
TOP 2.370701
TRY 31.224103
TTD 6.780428
TWD 31.6238
TZS 2549.999994
UAH 38.105268
UGX 3934.62302
UYU 39.023399
UZS 12468.604565
VEF 3604243.760226
VES 36.02554
VND 24650
VUV 120.204805
WST 2.741326
XAF 605.707505
XAG 0.044499
XAU 0.000491
XCD 2.70255
XDR 0.752482
XOF 605.713098
XPF 115.503963
YER 250.349716
ZAR 19.18865
ZMK 9001.198015
ZMW 23.194763
ZWL 321.999592
  • AEX

    -1.2700

    846.18

    -0.15%

  • BEL20

    -22.2000

    3677.87

    -0.6%

  • PX1

    3.1800

    7957.27

    +0.04%

  • ISEQ

    -18.1100

    9512.3

    -0.19%

  • OSEBX

    1.0100

    1264.73

    +0.08%

  • PSI20

    11.1500

    6203.78

    +0.18%

  • ENTEC

    -5.8300

    1416.23

    -0.41%

  • BIOTK

    -45.2000

    2249.36

    -1.97%

  • N150

    1.6300

    3264.06

    +0.05%

Le jazzman Jon Batiste et la révélation Olivia Rodrigo primés aux Grammy Awards
Le jazzman Jon Batiste et la révélation Olivia Rodrigo primés aux Grammy Awards

Le jazzman Jon Batiste et la révélation Olivia Rodrigo primés aux Grammy Awards

L'éclectique jazzman Jon Batiste et la jeune sensation pop Olivia Rodrigo ont confirmé dimanche leur statut de favoris lors de la 64e édition des Grammy Awards, équivalent des Oscars pour la musique américaine.

Taille du texte:

La cérémonie, déplacée de Los Angeles à Las Vegas pour cause de pandémie, s'est ouverte en début de soirée avec une performance toute en énergie du groupe Silk Sonic.

Fine moustache pour Bruno Mars, déconcertante perruque au bol rappelant Mireille Mathieu pour Anderson .Paak, les deux hommes au coeur de ce projet rétro sont revenus sur scène un peu plus tard pour recevoir le prix convoité de la "chanson de l'année". Le Grammy décerné au titre "Leave the Door Open" était leur troisième de la journée après deux victoires dans la catégorie R&B.

Ils ont coiffé sur le poteau Olivia Rodrigo, privée ainsi de sa chance de rééditer l'exploit de Billie Eilish, enfant chérie des Grammy Awards qui avait raflé en 2020 les prix dans les quatre catégories majeures.

Olivia Rodrigo, 19 ans, a toutefois triomphé dans celle de la "révélation de l'année", où elle était ultra-favorite. Et elle a été sacrée lors d'une cérémonie précédant la soirée de gala "meilleure performance pop solo" pour son titre "drivers licence", l'emportant face à Justin Bieber, Billie Eilish, Ariana Grande et Brandi Carlile.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky est intervenu lors de la cérémonie via une allocution enregistrée pour demander un soutien à son pays. "La guerre. Que'est-ce qui est l'exact opposé de la musique ? Le silence des villes en ruines et des gens tués", at-il lancé, vêtu de son habituel t-shirt kaki, avant une performance de John Legend, rejoint sur scène par des artistes ukrainiens, Mika Newton et Lyuba Yakimchukt.

Le grand favori de la soirée avec 11 nominations au total, le talentueux jazzman Jon Batiste, a déjà raflé - lors du pré-gala - quatre Grammy, dont celui pour la musique du film d'animation "Soul" qui lui avait valu un Oscar l'an dernier.

Pianiste virtuose, chef d'orchestre très populaire grâce à une émission de télévision, compositeur et militant antiraciste, Jon Batiste, 35 ans défend aux Grammy Awards son album "We Are" et le titre "Freedom" dans les catégories majeures, mais il concourt dans presque tous les styles (R&B, jazz, classique, etc.)

La mégastar canadienne Justin Bieber, coqueluche des réseaux sociaux, est en lice dans huit catégories, tout comme H.E.R., chouchoute des Grammy Awards, et l'étoile montante Doja Cat, lors de cette cérémonie présentée par l'humoriste Trevor Noah.

- "Meilleure chanson rap" pour Kanye -

Avec six nominations, l'improbable duo formé par la diva pop Lady Gaga et le crooner Tony Bennett, âgé de 95 ans et absent de la soirée car il souffre de la maladie d'Alzheimer, pourrait créer la surprise avec l'album de reprises "Love For Sale".

Le fantasque Kanye West est aussi en lice avec son album "Donda". Deux titres de son disque ont déjà été primés dimanche après-midi dans la catégorie rap, "Hurricane" et "Jail", Grammy de la "meilleure chanson rap".

Dans la catégorie majeure de l'album de l'année, Kanye West affrontera "Evermore" de la popstar Taylor Swift, qui garde un mauvais souvenir d'une précédente rencontre: "Ye" lui avait impoliment arraché le micro des mains en 2009 alors qu'elle était montée sur scène pour recevoir un prix aux MTV Music Awards.

Chez les rappeurs, on notait l'absence de Drake, très influent et parmi les plus écoutés. Il était sélectionné, a demandé à l'Académie de retirer ses deux candidatures, sans fournir de raison. Son album à succès "Certified Lover Boy" avait été royalement ignoré dans les catégories généralistes lors des nominations et l'artiste a souvent accusé l'Académie des Grammy de le cantonner à la catégorie des rappeurs parce qu'il est noir.

Côté rockeurs, les Foo Fighters ont remporté les trois prix pour lesquels ils étaient en lice, une semaine après la mort soudaine de leur batteur Taylor Hawkins en Colombie, peu avant un concert.

Le groupe de Dave Grohl, l'ex-batteur de Nirvana, a reçu les Grammys du meilleur album de rock, de la meilleure chanson rock et de la meilleure performance rock.

Les explosives Cardi B et Megan Thee Stallion, qui avaient enflammé la scène des Grammy l'an dernier en se frottant l'une contre l'autre, jambes écartées sur un lit géant pour un duo sur le tube "WAP", seront pour cette fois des adversaires dans la catégorie "meilleure performance de rap".

BTS, monstre sacré de la K-pop, défendra son succès planétaire "Butter" mais c'est sa seule nomination aux Grammy Awards, où le groupe sud-coréen peine à s'imposer.

Et Kanye West ? En tant que nommé, il était invité dans la salle mais il n'est plus le bienvenu sur scène. En cause, des attaques sur les réseaux sociaux contre l'humoriste Pete Davidson, en couple avec son ex-femme Kim Kardashian, et Trevor Noah qui ont valu à "Ye" une brève suspension d'Instagram.

Trevor Noah s'est prononcé contre la décision de l'exclure de la soirée.

P.Grant--TFWP